Conférence théâtralisée autour de Camille Claudel 

Pourquoi vous ne m’avez pas donné les moyens de guérir Camille Claudel ? Pourquoi m’avez-vous permis de la rencontrer et de l’abandonner dans l’asile en admettant ma défaite ?

L’handicap physique de Camille Claudel, sa place dans une famille à la complexité affective perturbante, la mort d’un frère aîné qu’elle ne réussira jamais à remplacer aux yeux de sa mère, son génie artistique aussi fugace qu’évident, sa relation amoureuse et destructrice avec Rodin, le modernisme de son comportement, sa liberté de penser, sa liberté de dire, son charisme, son influence, ses emportements, ses avortements, ses trente ans d’internement malgré les demandes répétées des médecins pour qu’elle rejoigne sa famille, les choix de Paul Claudel et l’expression de sa foi au service de sa gloire, la folie déguisée d’une mère dont le nom de famille est Cerveaux…  

Les ingrédients de la conférence sont là. Ainsi, allons-nous partir, en presque deux heures, en quête des causes qui peuvent faire de la destinée d’une jeune femme fascinante et douée, une femme adulée, puis rejetée et enfin internée durant 30 ans.

Déroulement de la conférence

Une introduction : Pourquoi ne pas avoir donné à l’interprète de la pièce L’annonce faite à Camille les moyens de faire sortir Camille Claudel de l'asile ?

Un questionnement : Sigmund Freud aurait-il mené son travail de créateur d’une méthode révolutionnaire destinée à réparer le mental, comme l'artiste mène sa mission : celle de réparer une réalité qu’il juge, consciemment ou non, imparfaite ?

Une proposition : Freud est allé chercher dans la tragédie de Sophocle, Œdipe roi, les fondements de son complexe d’Œdipe, et c’est ce qui va nous permettre de démontrer sa théorie psychanalytique constitue plus sûrement un moyen de compréhension que de guérison

Un état des lieux : Quel fut le rôle de quatre protagonistes essentielles dans la détérioration mentale de Camille Claudel :

  • Les parents de Camille Claudel
  • Auguste Rodin
  • Paul Claudel

Une proposition : En faisant comme Freud, c’est-à-dire en allant chercher dans le génie de Sophocle le moyen de comprendre comment la folie peut s’installer progressivement au sein d’une destinée, nous allons démontrer que Camille Claudel ne pouvait être guérie

Une évidence : À l'instar de Freud, nous allons nous servir de protagonistes de la mythologie mis en scène dans la pièce Antigone de Sophocle, afin de démonter le mécanisme infernal qui a placé Camille Claudel au cœur d'une tragédie à l'issue prévisible

Conclusion : Libre-échange entre les intervenants et le public